Est-il possible de rouler un scooter sans BSR en ayant fraîchement l’âge de majorité ?


Rouler une certaine catégorie de moto à un âge donné est une tâche qui exige parfois le respect de certains principes. Afin de mieux rouler un scooter à 18 ans, il est nécessaire d’avoir certaines pièces. Ainsi, cette fiche pratique vous éclairera à ce sujet en vous exposant les conditions à remplir pour rouler légalement ce genre de moto à 18 ans.

Avoir un BSR

Un BSR est une pièce vous permettant de conduire en toute assurance un type de moto donné. Il peut vous être délivré dans une autoécole après vous avoir enseigné comment conduire un scooter. Son obtention se fait suivant deux étapes. Premièrement, vous suivez un enseignement écrit lors de votre cursus scolaire, après quoi, vous obtenez une ASSR. Il s’agit de la formation théorique qui s’achève par l’obtention d’une simple attestation.

Deuxièmement, vous serez soumis à un enseignement pratique de 8 h dans une autoécole après l’obtention de l’attestation ASSR. Durant cette formation, vous suivez 3 h de conduite non pratique, 4 h de conduite à moteur et 1 h d’enseignement sur les éventuels risques courus en circulation. À la fin de cette formation pratique, votre brevet de sécurité routière BSR vous sera délivré. Rouler un scooter sans un BSR est donc déconseillé aux individus nouvellement majeurs.

Prix et documents à fournir pour avoir un BSR

Vous êtes fraîchement entrés dans l’âge de maturité et vous désirez rouler une moto scooter ? L’idéal serait d’avoir votre BSR, sans quoi vous pourriez être sanctionnée par une amande. Bien entendu, la formation vous permettant d’obtenir ce brevet n’est pas gratuite. De ce fait, cette formation coûte entre cent (100) et quatre cents euros (400 €) selon votre centre de formation. Passer une telle formation nécessite néanmoins certaines pièces à fournir. D’abord, vous devez fournir quatre photos d’identité de vous. Évidemment, ces photos seront claires et en couleurs. Ensuite, il vous faudra fournir une photocopie de votre carte d’identité. Cependant, si le vôtre n’est pas encore délivré, vous pouvez présenter une photocopie de la carte d’identité de votre tuteur et celle du livre de famille. Et enfin, vous devez fournir un justificatif de moins de 3 mois.

Autres pièces équivalentes au BSR

Prendre le guidon d’un moteur à deux roues comme un cyclomoteur à deux roues à l’âge de 18 ans implique que vous avez eu au préalable votre BSR. Fixer par le décret numéro 2002-675, sa violation est courue d’une amende de classe 1. Néanmoins, toute pièce équivalente fournie par n’importe quel pays de l’Union européenne serait la bienvenue. De ce fait, le brevet de sécurité routière peut être substitué par toute autre pièce de même titre à condition que cette dernière soit délivrée en Europe sans fraude. Il est crucial de noter pareillement que le type de brevet nécessaire à la conduite d’un cyclomoteur à deux roues varie d’une cylindrée à une autre. Si votre moto scooter à des réponses, de 125 centimètres cubes de cylindrée et plus, un permis de classe A vous sera nécessaire pour la conduire avec assurance. Mais si vous disposez d’un scooter avec une cylindrée de moins de 125 centimètres cubes de réponses alors il vous faudra juste un permis de classe B pour mieux la conduire.

Somme toute, la conduite d’un scooter à 18 ans sans BSR est illégale. L’idéal serait donc de songer à l’avoir pour échapper aux sanctions qui en découlent.