Étudiants : comment financer son permis de conduire ?


Les étudiants qui souhaitent obtenir le permis de conduire ne disposent pas toujours des moyens nécessaires pour payer cette formation. Certaines structures proposent des aides pour leur permettre de financer leur permis de conduire. Il faut noter que ces aides prennent en compte certains critères comme l’âge des étudiants et leur situation scolaire. Voici les différents moyens de financer le permis de conduire lorsqu’on est étudiant.

 

Le permis à 1 € par jour

Il s’agit d’une opération qui vous aide à financer votre formation en conduite avant que vous ne passiez votre examen de code la poste. Le permis à 1 € par jour représente en réalité un prêt dont les intérêts sont payés par l’État. Ce dernier va permettre aux jeunes de 15 à 25 ans de payer moins cher leur formation au permis de conduite. Pour ce faire, l’État est en partenariat avec les écoles de conduite et les établissements prêteurs. Le montant total de la formation au permis ne va pas changer, mais l’argent sera avancé par l’établissement financier et l’État se chargera de payer les intérêts.

L’opération permis de conduire à 1 € par jour concerne trois catégories de permis : la catégorie B ; la catégorie A1 et la catégorie A2.

Le candidat majeur qui souhaite bénéficier de ce prêt doit s’adresser directement à l’établissement financier. Il aura trois possibilités pour prouver qu’il peut rembourser le prêt. Il peut fournir un justificatif de revenus indiquant que les revenus suffisants pour rembourser les 30 € par mois. Il peut justifier sa capacité de remboursement en optant pour une caution. Enfin, il peut choisir un co-emprunt dans le but d’augmenter les chances d’avoir une réponse positive de l’établissement financier.

Pour un candidat mineur, dans le cadre de l’apprentissage anticipé de la conduite, ses parents se chargeront de l’emprunt.

 

La bourse au permis de conduire

La bourse au permis de conduire est un dispositif qui s’adresse aux jeunes de 18 à 25 ans. Les étudiants se trouvant dans cette tranche d’âge peuvent en profiter. Cette aide est accordée à ceux qui ne possèdent pas de ressources familiales ou personnelles. Elle permet de couvrir jusqu’à 80 % du montant de la formation au Code de la route et à la pratique.

Pour être éligible à la bourse pour le permis, votre commune de résidence doit participer à ce dispositif. Adressez-vous pour cela à votre mairie afin de savoir si elle offre la bourse au permis de conduire. Lorsque vous l’obtiendrez, vous devez effectuer des heures de travail bénévole pour votre communauté (de 20 à 50h selon les localités). Il s’agit d’une condition pour que votre demande soit acceptée.

Vous pouvez vous renseigner auprès de votre mairie.

Les aides Pôle emploi pour financer le permis de conduire

Les étudiants inscrits à Pôle emploi peuvent bénéficier d’aides pour financer leur formation dans une auto-école. Toutefois, le demandeur doit être âgé de plus de 18 ans au moins. Il doit aussi être inscrit en catégorie A, B ou D ou en catégorie de sécurisation professionnelle. Pour finir, l’étudiant doit percevoir un minimum social ou bénéficier d’un contrat social.

L’étudiant qui souhaite bénéficier d’aide de Pôle emploi doit effectuer les démarches suivantes :

  1. Remplir le formulaire 303 concernant l’aide au permis de conduire.
  2. Joindre un devis détaillé de la part de l’auto-école.
  3. Fournir un RIB de l’auto-école.

Le montant de l’aide est fixé à 1200 € et elle sera versée en 3 fois à l’auto-école, soit 400 € par versement. Le premier versement doit être effectué dans un délai maximal de 1 mois après l’attribution de l’aide au permis de conduire. Le second versement sera fait au plus tard 5 mois après l’attribution. Le dernier versement s’effectuera sur présentation du justificatif de l’obtention du permis ou de 2 participations à l’examen pratique.

 

L’aide au permis de l’Association de gestion du fonds pour l’insertion des personnes handicapées (AGEFIPH)

L’AGEFIPH est un organisme qui aide les handicapés à obtenir un permis. Cette aide finance la formation au permis de conduire pour un montant de 1000 €. Elle peut atteindre les 1300 €, si le permis est aménagé pour la personne handicapée. Les étudiants qui peuvent bénéficier de cette aide sont :

  • Les handicapés reconnus par la Commission des Droits et de l’Autonomie des personnes handicapées ;
  • Les personnes qui possèdent une carte d’Invalidité ;
  • Les personnes titulaires de l’AAH (Allocation Adulte Handicapé) ;
  • Les personnes victimes d’un accident du travail ou de maladie en rapport à leur activité professionnelle.

Les demandes d’aides AGEFIPH pour obtenir un permis de conduire peuvent être établies au titre des aides à la mobilité. Dans tous les cas, vous devez présenter votre dossier à un conseiller de Cap Emploi, Pôle Emploi ou à une Mission locale. Ces structures vous aident à constituer votre dossier de demande de subvention de votre permis de conduire. Ensuite, vous devez envoyer le dossier à AGEFIPH.