Passer au tout electrique pour la moto


La moto est un engin qui évoque indubitablement la vitesse et la liberté : ce n’est pas pour rien qu’elle connait un succès qui se vérifie toujours depuis des décennies. Que ce soit en zone urbaine ou à la campagne, les deux roues se distinguent par leur facilité à se frayer un chemin à peu près partout, notamment lorsqu’il y a des embouteillages sur la route. Contrairement à la voiture, qui nécessite quand même le respect de nombre de consignes pour conduire, la moto et surtout le motard sont particulièrement exposés et fragiles : la sécurité et un comportement prudent sont primordiaux, afin que ce soit toujours un plaisir grisant de brûler l’asphalte avec notre bécane. Que l’on soit amoureux de motos de légendes comme les fameuses Harley Davidson immortalisées par le rêve américain ou adepte de sports à deux roues comme la motocross sur des modèles japonais, il semble légitime de se demander si les évolutions des pratiques de la moto suivent le même mouvement que les modes liées à la voiture… En partie, oui : les notions d’économie, de facilité à l’utilisation et d’écologie arrivent de plus en plus dans l’esprit des motards. C’est justement ce que nous allons voir dans notre article, au travers des motos électriques qui permettent de réunir tous ces aspects.

Préserver son pouvoir d’achat

Cela peut paraître étonnant de prime abord, mais opter pour un moteur électrique autorise le motard à faire de substantielles économies à l’utilisation. Un argument que les constructeurs spécialisés comme all4ride n’hésitent pas à mettre en avant. C’est simple : vu les prix délirants de l’essence constatés ces derniers mois, celles et ceux pouvant se passer de carburant pour rouler sont les grands gagnants. Effectivement, le prix de la recharge d’une batterie électrique n’a pas vraiment changé, ou du moins pas dans des proportions aussi extrêmes que l’essence. On peut ainsi dire que c’est, de nos jours, l’avantage fondamental et la plus spectaculaire de la propulsion électrique. Plus de soucis à se faire : si beaucoup de français roulant à l’ancienne décident de restreindre en annulant leurs voyages pour préserver leur pouvoir d’achat, les autres peuvent continuer en toute sérénité à parcourir les routes.

Finalement, pour se donner une idée des économies que l’on peut réaliser avec un moteur électrique, il suffit de retenir qu’une batterie consomme environ quatre euros tous les cent kilomètres. Un prix imbattable en cette période d’inflation des prix de l’essence ! Même si une batterie doit être changée au bout d’un certain temps, cela ne change en rien cette constatation.

Mais il existe d’autres points où l’on peut faire des économies grâce au tout électrique : l’entretien. Même si cela peut sembler contre-intuitif, en pensant qu’une batterie est plus complexe et donc plus soumise à l’entretien que le moteur utilisant du carburant, il n’en est rien. Il faut néanmoins admettre qu’une moto électrique est sensiblement plus onéreuse à l’achat, mais sur le long terme, c’est forcément réaliser des économies. Nous voyons ceci comme un investissement. On peut avancer qu’en moyenne une deux roues électriques ne demande presque pas d’entretien, du moins comparé aux modèles à carburant essence. Il n’y a que les roues (ainsi que la chaîne) qui doivent faire l’objet d’une attention régulière, mais c’est valable pour toute moto sur ce point.

L’écologie en toute discrétion

Un argument de taille pour celles et ceux qui sont soucieux de leur empreinte carbone et plus généralement de la préservation de notre écosystème : la moto électrique est sans conteste un moyen écologique de rouler. Avec l’argument économie du précédent paragraphe, comment hésiter encore ? En tout cas, c’est zéro gaz carbonique qui est rejeté dans notre atmosphère et ça, on valide. C’est prendre les devants, car il est fort à parier que dans les années à venir, il y aura de plus en plus d’incitations à passer au tout électrique, au même titre que pour les voitures. Peut-être que l’État viendra à donner aux français plus de crédits d’impôts ou subventions afin d’inciter cet achat, on ne peut plus vertueux à tous les points de vue.

La pollution d’une moto peut aussi être sonore, comme chacun sait. La tranquillité sur le lieu de vie est de plus en plus plébiscité par nos compatriotes, qui peuvent être souvent agacés (à juste titre) par des moteurs dégageant beaucoup trop de décibels. La moto électrique est quasiment silencieuse… Un avantage aussi pour le motard qui aura fait ce choix, qui peut être séduit par l’absence de bruit irritant et sur la route avoir vraiment l’impression de voguer sur l’asphalte. De nouvelles sensations à expérimenter sans nul doute ! D’autant plus que les deux roues électriques sont étonnamment légères, avec des modèles tournant autour de soixante dix kilos.

Payer moins cher en assurances

Nous aurions pu en parler dans notre premier exposé sur le pouvoir d’achat, mais l’argument des assurances mérite sa propre section. En effet, on peut remarquer qu’en moyenne une moto électrique requiert moins d’investissement en assurances. Ce qu’il faut retenir comme principe, c’est que les compagnies d’assurances calculent le coût en fonction des risques du véhicule. Et oui, les motos électriques sont considérées comme moins sujettes aux accidents que les modèles à essence. Curieux, n’est-ce pas ? Pourtant, les assureurs ont étudié sérieusement les statistiques. Jusqu’à combien de réduction peut-on espérer ainsi avec l’électrique ? Plus d’un tiers du prix, ce qui est loin d’être négligeable. 

Conclusion

Il est rare que l’on soit aussi élogieux sur les innovations techniques, d’autant plus quand cela porte sur la moto. Mais il faut l’admettre : il n’y a que des avantages à passer à la moto électrique. Économique, légère, non polluante, silencieuse… Que de qualités au compteur. Nous n’avons cependant pas listé véritablement tous les avantages, certains étant assez annexes, comme l’obtention du permis un peu plus aisé qu’avec une deux roues classiques, ou encore entrer dans le détail des assurances et des dispositifs fiscaux avantageux pour l’achat d’une moto électrique. Qu’attendons-nous pour que ces modèles aussi simples que révolutionnaires se généralisent ? Nous faisons le pari que ce sera bientôt le cas, dans les années à suivre.